Comment réaliser un marquage sur une route étroite ?

marquage sur une route

Publié le : 21 février 20236 mins de lecture

Les marquages au sol jouent un rôle très important dans la vie de tous les jours. En plus de se révéler indispensable pour délimiter les places de stationnement, le marquage au sol est tout aussi important lorsqu’il s’agit de délimiter une zone de stockage ou tout simplement de transmettre des informations visuelles utiles à la circulation en ville et en banlieue. Mais comment réaliser un marquage sur une route étroite ? Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

La réparation du sol avant le marquage !

D’emblée, il faut savoir qu’un marquage routier parfait ne peut être réalisé sur un sol qui présente des imperfections. Si vous voulez que votre marquage de sol soit réussi et durable, vous devez préparer le sol correctement.

En principe, une route large ou étroite nécessite les mêmes préparations. S’il y a de petites indentations, vous devez les réparer pour éviter que la peinture ne provoque des reflets. S’il y a également des bosses sur la route, il est préférable de les aplanir. Si vous n’effectuez pas ces réparations, vous risquez de rendre ces défauts encore plus visibles en peignant par-dessus.

Ce n’est que lorsque la route est lisse que vous pouvez avoir un marquage au sol bien visible et pérenne.

Le nettoyage du sol avant l’application de la peinture !

Une fois que vous avez réparé toutes les imperfections de la route, vous devez passer à l’étape suivante en préparant votre sol. En effet, vous devez nettoyer soigneusement le sol avant d’appliquer la peinture routière.

Cela vous permettra de vous débarrasser de toute poussière, saleté ou huile qui pourrait nuire au succès de votre marquage de sol. Il ne vous reste plus qu’à laver la route à l’eau claire. Pour rappel, sachez que si vous appliquez la peinture sur un sol lisse et propre, elle durera plus longtemps.

Si votre sol est déjà peint, vous pouvez aussi effacer les marquages existants avec du décapant par exemple. Il sera alors plus facile d’appliquer la nouvelle peinture. Le résultat sera également beaucoup plus esthétique.

Choisir la bonne peinture pour le marquage au sol !

Maintenant que vous avez fini de préparer le sol, vous pouvez passer à l’étape suivante du processus pour les marquages au sol. Si vous envisagez de faire un marquage au sol sur le sol de votre parking ou de votre garage, vous devez utiliser une peinture de bonne qualité.

Avec une peinture de bonne qualité, vous pouvez vous assurer d’avoir un marquage au sol qui adhère bien au sol. En outre, une peinture de bonne qualité est aussi résistante à l’abrasion ainsi qu’aux produits chimiques et pétroliers.

Et comme le sol qui sera marqué devra résister à une pression élevée constante, à un trafic intense ou à des conditions météorologiques difficiles, vous devez sélectionner le type de peinture qui répondra à ces critères.

Cependant, l’emplacement et l’objectif du marquage jouent également un rôle important dans le choix de la peinture. Par exemple, un marquage permanent nécessite une peinture différente de celle d’un marquage temporaire.

Vous devez en outre opter pour des peintures différentes pour les marquages du terre-plein central, les marquages de bordure et les flèches directionnelles. La peinture pour le marquage au sol en ville ne sera pas la même que celle utilisée en banlieue.

Sans compter les différentes marques de peintures de marquage routier disponibles sur le marché. Afin de vous aider à faire le bon choix, n’hésitez pas à demander conseil à des professionnels du domaine. Vous pouvez aussi vous renseigner sur le net ou demander l’avis de vos amis ou voisins.

Application de la peinture sur le sol !

Une fois que vous avez fini de choisir la peinture que vous allez utiliser pour votre marquage routier étroit, vous pouvez commencer à l’appliquer. Vous pouvez soit peindre la route au pistolet, soit utiliser un pochoir.

Si vous optez pour une peinture classique, il vous suffit d’attendre 30 minutes pour qu’elle sèche. Sa durée de vie peut alors durer entre 2 et 3 ans. Et ce, même si vous aviez opté pour une peinture réfléchissante.

En revanche, si vous avez retenu une peinture résine, vous devez attendre plusieurs jours avant que le marquage au sol ne sèche. Mais ce type de peinture reste intact pendant au moins deux ans. En outre, vous pouvez ajouter d’autres éléments de sécurité comme des produits antidérapants.

Vous pouvez en outre investir dans des marquages préfabriqués. Ils sont généralement disponibles en bandes, en pièces ou même en rouleaux. En plus d’être faciles à installer, les marquages au sol préfabriqués sont aussi durables et fonctionnels. Mais ils ne sont pas aussi esthétiques que les marquages réalisés à la peinture.

Mais si vous voulez faire un marquage au sol temporaire, un marquage au sol préfabriqué sera plus que pratique.

Plan du site